Loisapin.info » Assurance » Que faire si mon assurance auto est résiliée ?

Que faire si mon assurance auto est résiliée ?

À la différence de plusieurs autres types d’assurances, l’assurance relative aux automobiles n’est pas facultative. Elle s’impose donc à tous les conducteurs. Bien que détenteur d’une assurance auto, il arrive que celle-ci soit résiliée. Cela est généralement dû à de multiples raisons. Face à cette situation, les conducteurs sont confrontés à des refus de la part des compagnies d’assurances ou encore à des coûts assez élevés pour l’obtention d’une assurance. Mais heureusement qu’il existe quelques solutions pratiques après la résiliation de votre assurance auto. Alors pour une assurance auto résilié que faire ?

Comprendre les motifs de la résiliation de votre assurance auto

Une chose est certaine : votre contrat n’a pas été suspendu par hasard. Il est donc important de comprendre les raisons pour lesquelles votre assureur a décidé de mettre un terme à votre contrat. En effet, plusieurs raisons peuvent justifier une telle situation. Parmi les plus fréquentes, on compte notamment le non-paiement de prime, la fausse déclaration ou l’omission.

L’assurance peut être également résiliée en cas de survenue de sinistres, de suspension ou d’annulation de permis. L’existence de grands risques peut également amener votre assureur à prendre une pareille mesure. Lorsque vous cernez les motifs de la résiliation, cela vous permet de savoir a priori comment éviter cela à l’avenir.

Réagir promptement

Détenir une assurance auto est indispensable lorsque vous souhaitez conduire votre véhicule sans être inquiété par la loi. Cela y va également de votre intérêt en cas d’accidents. Vous disposez donc d’un délai assez court pour retrouver une nouvelle assurance. Il est donc capital de réagir le plutôt possible. En effet, votre assureur est en mesure de procéder à la résiliation de votre contrat, dix jours après vous avoir notifié son intention de le faire.

Toutefois, ce délai dépend des raisons de la résiliation. Il ne faudra donc pas traîner dès que vous avez reçu la notification de votre assureur. Auquel cas, vous risquez de vous déplacer sans votre véhicule pendant un bon moment.

Demander votre relevé d’information

À partir du moment où votre contrat d’assurance a été résilié, vous devez instinctivement songer à réclamer le relevé d’information. Il retrace votre parcours en tant qu’automobiliste. On y retrouve tous vos antécédents d’assurance sur une période de 5 ans. Les éventuels cas de résiliations antérieurs, les sinistres ainsi que votre part de responsabilité dans ces derniers, le coefficient bonus-malus, etc. Celles-ci peuvent se rapporter au véhicule, au conducteur ainsi qu’au permis de conduire.

Après la demande formulée auprès de votre assureur, ce dernier dispose de 15 jours pour vous le fournir. Ce relevé en question sera indispensable pour la souscription à un nouveau contrat d’assurance.

Des alternatives pour trouver un nouvel assureur

Souvent, les assureurs classiques n’acceptent pas d’assurer les conducteurs résiliés. Si vous vous retrouvez dans cette situation, trois recours s’offrent à vous :

  • les courtiers en assurance,
  • les assureurs spécialisés
  • les BTC.

Les assureurs spécialisés sont les conducteurs résiliés qui proposent généralement des offres adaptées à votre profil, et ce, à des coûts accessibles. Les courtiers en assurances sont quant à eux, des intermédiaires entre les assurés et les compagnies. Ils vous aident à trouver la solution qui vous correspond.

Par ailleurs, lorsque vous n’arrivez toujours pas à trouver une assurance, vous pouvez vous tourner vers le Bureau Central de Tarification (BTC). Celui-ci va contraindre l’assureur que vous auriez choisi de vous assurer. Le montant sera défini par le Bureau.