Loisapin.info » Assurance » Quel document fournir pour assurer une voiture ?

Quel document fournir pour assurer une voiture ?

Vous avez pu concrétiser l’achat de votre voiture. Toutefois, il vous faut encore trouver la compagnie d’assurances qui vous fera les meilleures offres afin d’en profiter en toute sérénité. Si avec un peu de recherches, vous pouvez trouver le bon assureur pour votre véhicule, il vous faut aussi fournir les documents nécessaires à la souscription de votre police d’assurance. Dans cet article, nous vous informons sur les documents officiels pour avoir un bon dossier.

Le permis de conduire et la carte d’identité

​​​​​​Le permis de conduire est le premier élément incontournable sans lequel on ne saurait espérer la validation d’un dossier d’assurance. Il apporte la preuve que l’assuré peut légitimement prendre le volant d’une voiture et la conduire. Le permis de conduire permet également à la maison d’assurance de déterminer si l’assuré peut être classé dans la catégorie des jeunes conducteurs ou non.

Ce dernier critère est important en ce sens que les jeunes conducteurs sont plus exposés aux risques d’accidents et sont donc soumis à une surprime. En dehors du permis de conduire, il faut également fournir votre carte d’identité à la maison d’assurance.

Le certificat d’immatriculation du véhicule

​​​​​La police étant liée au véhicule, il est important pour l’assureur d’identifier clairement le véhicule dont il s’agit. Pour ce faire, il faut apporter à l’assureur le certificat d’immatriculation qui est un document officiel comportant les informations capitales sur le véhicule. Ce certificat est encore appelé carte grise, une ancienne appellation qui est encore utilisée sur certains documents. En l’absence de ce document, l’assureur ne pourrait assurer le véhicule. Le certificat d’immatriculation est le document qui atteste que le véhicule à assurer peut être conduit en toute légalité.

Aussi, il permet à l’assureur de fixer le montant de la cotisation pour l’assurance. Les informations qui permettent de déterminer le montant à cotiser sont :

  • le numéro d’immatriculation,
  • des informations personnelles en rapport au (x) conducteur(s),
  • les informations sur le véhicule (marque, modèle, puissance, année de mise en circulation, énergie, masses, date de validité, contrôle technique, etc.).

Les justificatifs de paiement à mentionner

Assurer sa voiture implique inévitablement le paiement des cotisations mensuelles fixées par l’assureur. Pour ce faire, deux possibilités sont offertes à l’assuré. D’abord, il peut choisir de délivrer à l’assureur un mandat SEPA qui l’autorise à effectuer des prélèvements sur son compte.

Ensuite, l’assuré peut également fournir à l’assureur son Relevé d’Identité Bancaire (RIB) pour les prélèvements. L’assuré peut se rendre auprès de sa banque pour obtenir physiquement le RIB ou il peut l’avoir en ligne depuis le confort de sa maison en se rendant sur le site internet de l’établissement bancaire. Une fois sur le site, il se connecte à son espace personnel (espace client) pour faire éditer le RIB.

Le relevé d’informations

Pour finir la liste des pièces à fournir pour l’assurance d’une voiture, le relevé d’informations doit être joint aux autres documents. Il fournit des détails sur les antécédents enregistrés sur une période de 5 ans. Grâce lui, il est plus aisé pour l’assureur de vérifier si des sinistres ont été enregistrés dans le passé.

Aussi, le relevé d’informations permet de vérifier le bonus-malus. Encore appelé coefficient de réduction-majoration, le bonus-malus est une méthode qui permet d’apprécier, de pondérer le risque lié aux sinistres enregistrés dans le cadre des assurances auto et moto. Le relevé d’informations est mis en place par l’assureur et couvre la période d’assurance souscrite par l’assuré. Ce dernier a l’obligation de vérifier son relevé chaque année. Plus le malus est élevé, plus le montant de l’assurance sera élevé.

Voilà ainsi énumérés les documents officiels qui permettent d’avoir un bon dossier pour assurer une voiture. Il est important de savoir que ces justificatifs permettront à votre assureur de fixer le tarif de l’assurance.