Loisapin.info » Assurance » Faut il assurer un scooter électrique ?

Faut il assurer un scooter électrique ?

Les scooters électriques sont des engins écologiques et économiques que de nombreuses personnes préfèrent conduire. Si vous venez d’acheter ce type de deux roues parce que vous êtes sensible à l’environnement, notez que pour le conduire, vous devez respecter certaines obligations et l’assurer tout comme pour un véhicule. Découvrez l’essentiel à savoir sur l’assurance scooter électrique.

Assurer un scooter électrique : une obligation

Selon l’article L211-1 du Code des assurances, il est impératif que tous les véhicules terrestres à moteur soient assurés, qu’ils roulent sur une voie publique ou privée. Même si ce sont des véhicules ayant des particularités technologiques avantageuses pour l’environnement, ils doivent respecter cette réglementation. Qu’il s’agisse d’un scooter 50 CC ou d’un 125 CC, cette obligation reste valable.

Ainsi, si vous habitez en France et avez un scooter électrique, pensez à assurer votre machine deux roues. Ce système vous est bénéfique puisqu’il vous couvre contre des dommages physiques et matériels causés à un tiers en cas d’accident. Vous profitez également d’une meilleure protection en cas de sinistre responsable. Dans le cas où vous ne respectez pas cette obligation légale, vous vous exposez aux sanctions de la loi et courez de grands risques.

Le mieux à faire, c’est qu’à l’acquisition de votre engin, vous preniez une assurance scooter électrique ayant au minimum la garantie Responsabilité civile.

Les types de garanties pour un scooter électrique

Lorsque vous souhaitez prendre une assurance pour votre engin, une fois auprès de votre compagnie d’assurances, expliquez que vous avez un scooter électrique. Le contrat d’assurance pour ce type de scooter est moins coûteux contrairement à celui proposé pour un type de scooter classique.

En effet, pour votre assurance, la compagnie que vous avez choisie peut vous proposer trois formules :

  • l’assurance au tiers,
  • l’assurance intermédiaire,
  • et l’assurance tous risques.

La première assurance est la formule de base pour les scooters électriques. Elle est une obligation, ne coûte pas cher et reste celle qui vous couvre le moins. Elle comprend la Responsabilité civile.

Cela signifie que lorsque vous conduisez votre engin, en cas d’accident, c’est le tiers qui bénéficie de l’indemnisation. Ce n’est donc pas vous ou votre engin. Cependant, il faut dire que puisqu’elle ne comprend aucune clause sur le vol, il est mieux de se pencher sur une assurance plus complète. Celle-ci vous permet d’être indemnisé en cas de vol. C’est la formule intermédiaire.

Lorsque vous souscrivez donc à un tel contrat, votre assureur vous propose en plus de la garantie liée à la Responsabilité civile, une garantie de recours juridique. Il vous propose également la garantie vol et incendie. L’avantage pour cette formule est qu’en cas de vol de votre engin, votre compagnie vous couvre sur la base de la valeur à neuf ou après application du coefficient de vétusté de votre scooter électrique.

Enfin, la dernière assurance qui est la formule tous risques est bien plus avantageuse que celles précédentes. C’est une formule haut de gamme qui repose sur la Responsabilité civile du pilote, sur la garantie des dommages lors des accidents et sur la garantie personnelle. Elle comprend aussi la garantie de vol, de vandalisme, d’incendie et autres incidents, mais elle est plus coûteuse que les autres assurances.

Il vous revient de choisir l’assurance qui répond à votre budget et qui vous offre des avantages intéressants pour assurer votre scooter électrique.