Loisapin.info » Assurance » Fiscalité assurance vie : quels sont les avantages pour les héritiers ?

Fiscalité assurance vie : quels sont les avantages pour les héritiers ?

L’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage à vous verser un produit épargne à la fin du contrat. Quand vous ouvrez votre contrat par un versement initial, vous pouvez faire des versements d’argent à la fréquence souhaitée et selon le montant que vous voulez. Il est intéressant de savoir qu’épargner pendant au moins huit ans vous engage à des avantages de fiscalités.

Avantages de la fiscalité assurance vie pour les souscripteurs

Les avantages de la fiscalité assurance vie pour les souscripteurs commencent à partir de 8 ans de contrat. Vous pouvez ouvrir un contrat même si vous n’avez pas assez de revenus pour épargner, cela viendra avec le temps. Pour ce faire, les bénéfices fiscaux que vous toucherez après vos 8 ans de contrat sont :

  • impôts sur le revenu : vous payez des impôts sur les intérêts lorsque vous versez de l’agent dans votre contrat d’assurance vie et ce, de manières différentes au fil des années. Avant 8 ans, il faut que vous ajoutiez dans votre déclaration les gains perçus à vos revenus imposables, si vous n’avez pas choisi de prélever selon la PFL. Cette option peut être favorable pour vous car le Prélèvement Forfaitaire Libératoire change au fil des années. Il est de 35% pour les 4 premières années et de 15% entre 4 et 8 ans de contrat. Après 8 ans de contrat, la fiscalité change et devient plus souple. Pour le PFL, il descend jusqu’à 7,5% ce qui constitue un avantage pour vous car vous toucherez un abattement annuel de 4600 euros d’intérêts si vous êtes célibataire, et de 9200 euros si vous êtes marié.
  • les prélèvements sociaux : le taux global de prélèvements sociaux est de 15,5%. Cependant, le prélèvement se fait selon la nature des supports d’investissement. Les prélèvements sur les fonds en euro sont prélevés chaque année sur les intérêts versés. Quant aux prélèvements pour les unités de comptes, ils sont prélevés lors des retraits, de la clôture du contrat ou du décès.
  • la rente viagère : le montant de la rente viagère est imposable. Cela se calcule selon votre âge, c’est-à-dire 70% si vous avez moins de 50 ans, 50% de 50 à 59 ans, 40% de 60 à 69 ans et 30% à partir et au-delà de 70 ans.

Avantages de la fiscalité assurance vie pour les héritiers

Le traitement fiscal de votre bénéficiaire varie selon votre âge, pour ce faire :

  • la somme versée avant 70 ans : le bénéficiaire verra s’appliquer un taux d’imposition forfaitaire de 20% pour les sommes supérieures à 152 500 euros et inférieures à 902 838 euros. Pour les sommes supérieures à 902 838 euros le taux forfaitaire s’applique à 25%.
  • la somme versée après 70 ans : le bénéficiaire verra s’appliquer un abattement de 30 500 euros. Les plus-values générées sont exonérées de droit de succession.

Vous devriez aimer ces articles :